lundi 21 avril 2014

Pâques ou la passion du christ face aux défis de la laicité

Echanges de sms avec une amie ce lundi :
- "Bonne fête de Pâques"
- "Hey Vincent ! J'espère que ça n'a pas de lien avec un certain mouvement de cloches ;-)"
- "Tradition populaire païenne à la base ;-) Pourquoi chercher le diable où il n'est pas lol

Le contenu de ces échanges de sms avec une amie ce lundi est une illustration du malentendu sur lequel nous naviguons en République laïque.
Mais que dit la constitution ? Dans  son article premier la constitution de 1958 dit la chose suivante : "La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée."

Et la Religion au sens Philosophique ?
"La religion est définie un ensemble de croyances et de rites comprenant un aspect subjectif (le sentiment religieux ou la foi) et un aspect objectif (des cérémonies des institutions, éventuellement une église)."
Pratique de la Philosophie Ed Hatier 

Cet échange savoureux de sms révèle à quel point nous sommes mal à l'aise avec les frontières floues entre l'objectif et le subjectif. Or, quand je souhaite une bonne fête de Pâques je laisse le choix à mon interlocutrice de prendre ce qui lui sied. Je me dis qu'à minima elle se sent concernée par une tradition millénaire qui a des allures de grande messe commerciale. Car la période pascale intéresse les commerçants parce qu'elle est inscrite dans nos traditions depuis des millénaires bien avant l'ère chrétienne. La stratégie d'inculturation de l'Eglise l'a amenée opportunément à phagocyter ces moment clés à son avantage.

Face à la Religion on retrouve trois types de personnes :
- Le fidèle qui s'en remet à Dieu puissance suprême 
- L'Athée qui nie l’existence de Dieu. 
- L'Agnostique qui ne prend position ni pour ni contre

A vous de caractériser mon vœu...

Bonne fête de Pâques !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire