mercredi 9 avril 2014

Emmanuelle Béart l'indignée



En parcourant les pages glacées du "Figaro Madame" de cette semaine j'ai avec plaisir marqué un temps d'arrêt sur un reportage consacré à Emmanuelle Béart. Elle sort de sa discrétion habituelle pour faire la promotion d'un film où elle est à l'affiche(Les yeux jaunes des crocodiles, de Cécile Telerman, en salles le 9 avril). Dans tout ce qu'elle a fait jusqu'à présent, elle y est allée à fond. Et notamment sur les causes humanistes où elle se singularise.


Voilà bientôt deux ans que j'ai fait sa rencontre à Paris à la Bastille, où je lui ai dit que c'est notamment grâce à des militantes des droits de l'homme comme elle, que j'ai tenu le coup pour me battre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire