jeudi 25 juillet 2013

Sale être humain !

Mon frangin Pablo Patiente pose devant un éloge à l'universalisme.
Boris VIAN : "On passe sa vie à romancer les motifs et à simplifier les faits". 

Photo © Fred EBAMI
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire