dimanche 5 mai 2013

Il faut un an pour récolter le manioc

Ce dimanche le fou du chef de village a eu son moment de jouissance à la place de la bastille. Bataille de chiffres comme d'habitude, bref il y avait pour moi trop de monde. Trop car l'agité qui a failli faire exploser toute la contrée France, on semble déjà l'avoir oublié. On en veut au nouveau chef de village de ne pas bien s'occuper de nous. On lui reproche l'absence de pluie, trop de puie, les mauvaises récoltes... Mais le dernier chef qu'on a renvoyé dans la brousse nous a laissé une situation catastrophique, avec des champs en très mauvais état et une situation décambolique*. Il a fallu pendant un an débroussailler et mettre en jachère.
Je ne comprends donc pas l'attitude suicidaire de mes camarades de gauche et certains du PS qui veulent déjà débarquer le chef de village. D'autant plus que François Hollande a prévenu que ça allait être dur comme le manioc au moins deux ans. Mes frères pygmées savent que pour avoir un bon manioc il faut deux ans. Méditons donc leur art de vie et vivons en temporalité.

Sinon c'est ici pour savoir ce que le chef de village a fait depuis le 6 mai 2012

*Africanisme qui veut dire bordel

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire