lundi 3 décembre 2012

Cécile se trompe de cible


Photo : vbiloa
Cécile Duflot ministre du logement a aujourd'hui envoyé une missive au diocèse de Paris pour lui demander de mettre à disposition ses logements vacants. Je suis choqué par cette démarche qui de façon involontaire fait un mauvais procès à l'église catholique, pourquoi ?

Je n'ai pas oublié Saint-Bernard et d'autres exemples emblématiques de la résistance contre la répression anti-pauvres, migrants et sans abris. L'église catholique comme d'ailleurs d'autres communautés religieuses ont souvent paré à l'urgence non assumée par les pouvoirs publics.

Tout laic engagé dans l'église catholique sait que la plupart des paroisses sont organisées autour de fraternités et pastorales. Et il y en a une que je connais particulièrement c'est la pastorale des migrants. J'y ai découvert la réalité crue de ce que c'est la nouvelle frontière, celle de la misère, de l'abandon, en rendant de temps en temps visite à des jeunes sans-abri récupérés dans la rue en plein hiver. En permanence les diocèses sont sollicités par les paroisses mais aussi des associations telles que Habitat humanisme pour mettre à profit le foncier et les logements vacants (qui ne le restent jamais longtemps). Ces laics sont  admirables de dévotion pour l'altérité, forts de courage, habités d'un indéfectible attachement à la fraternité et au partage. Et ils sont accompagnés dans leur engagement par les diocèses dans tous les territoires.  Ainsi mettre en cause la générosité et l'engagement de l'église catholique juste après le couac de Florange où des ouvriers se sentent perdus est comment dire...

L'église catholique n'est pas exemplaire sur les questions sociétales (je suis catho et pour le mariage gay), mais il y a des procès à éviter. Il est important de respecter l'engagement de milliers de fidèles discrets qui ne demandent rien, en faveur des gens modestes, des sans abris, demandeurs d'asile .

J'apprécie beaucoup Cécile jeune femme courageuse dans un milieu sans pitié, la politique. Je lui voue même une certaine affection, féministe engagée qu'elle est. Et je regrette qu'elle ait été mal conseillée.

Et puis m...ce serait bien que l'Elysée organise un séminaire intensif de communication pour tout le gouvernement !!! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire