samedi 11 mars 2017

Hamon VS Macron STOP !

Je suis lassé par le spectacle des assiettes qui volent au dessus de la table en ce moment entre Hamon et Macron. On finira la gueule enfarinée au deuxième tour à ce rythme là d'autant plus que de part et d'autre PERSONNE n'est en mesure de prédire l'avenir et le résultat du 23 avril 2017. Afin de ne pas insulter l'histoire que nous devrons écrire ensemble il vaut mieux que tout le monde se calme un peu. 

Pour terminer sur une note d'humour, la seule chose dont on est sûr c'est la résurrection du christ une semaine avant le premier tour

vendredi 24 février 2017

Le meilleur candidat

Ce qui est stupéfiant dans cette présidentielle qui rentre dans le dur c'est de lire les commentaires de personnes instruites parfois même surdiplômées. Ainsi on va lire des avis en dehors de tout esprit critique, à la limite du culte de la personnalité. "Mon candidat est le meilleur" ou des sorties en mode un tel est "le meilleur candidat" (De la gauche à la droite).

L'homme providentiel n'existe pas et ceux qui osent encore y croire pendant l'été seront probablement les plus zélés détracteurs de leur idole pourtant récemment élue.

mardi 31 janvier 2017

La politique est une vision philosophique

La politique est d'abord pour moi une vision philosophique de l'humanité. 
Ceux et celles qui voudraient la réduire à un débat entre experts comptables se sont ils une seule fois posé la question de la rationalité dans la décision de faire un enfant ? 
Peut-il y avoir de la vie sans soif d'espoir et idéal ?

lundi 30 janvier 2017

Hamon devra concilier l'idéal au réel

Félicitations enthousiastes à Benoît Hamon pour sa belle campagne. De lui j'ai beaucoup apprécié sur le plan humain, la gentillesse, la bienveillance et l'optimisme. Merci à Manuel Valls pour le beau geste de la poignée de main sur le perron de Solférino.

Les premiers sondages indiquent avec Hamon à 15% que le débat sur la stature et la présidentialité est clôt. Par ailleurs, fait nouveau le total gauche avec Macron est à 47% ce qui ouvre un bon potentiel. Il va donc falloir pour Benoît Hamon trouver des points de convergences à sa gauche et à sa droite, s'ouvrir sans remettre en cause le cœur de son engagement, bref concilier l'idéal avec le réel.

mercredi 25 janvier 2017

La résilience socialiste

Je fais partie de ceux et celles qui ont douté de l'intérêt d'organiser une primaire. Je continue à dire que François Hollande n'avait pas à s'y soumettre car dans toutes les grandes démocraties le sortant doit s'en remettre à la sanction du suffrage.

Force est de constater au vu de la participation de ce dimanche 22 janvier qu'il existe encore un désir de socialisme. La mauvaise foi et le fiel n'ont que peu d'effet sur une surprenante réalité qui a émergé dimanche. Ceux et celles qui s'empressent de prédire telles des pythies la mort du PS feraient mieux de lire son histoire et sa capacité de résilience.

Macron ne pourra donc pas gagner sans le soutien du parti de Jaurès et idem pour Melenchon. Ce qui m'amène à donner un modeste conseil, ne pas couvrir d'injures ceux dont ils auront peut être besoin en avril...

Et puis il y a ce qui est qu'on le veuille ou non dans le champ des possibles, que le candidat PS soit au 2ème tour. C'est certes très peu probable mais pas impossible.